Les YML de l’ICM à la NLNB22

Les YML de l’ICM à la NLNB22

Les YML de l’ICM à la NLNB22

En septembre, les jeunes sages-femmes leaders (YML) et les sages-femmes leaders exécutives (EML) de l’ICM ont quitté leurs pays respectifs pour se rendre à Aarhus, au Danemark, afin de participer à la Conférence internationale de recherche sur l’accouchement normal et les naissances (NLNB22). Pour beaucoup de jeunes sages-femmes, c’était la première fois qu’elles voyageaient aussi loin de chez elles, et certaines ont fait des voyages de plus de 30 heures pour assister à l’événement mondial.

La participation des YML et des EML à la NLNB22 a permis d’apporter un large éventail de sujets et de perspectives chaque session et a inspiré un grand développement personnel et d’équipe. La participation à des conférences mondiales sur la pratique sage-femme est un aspect important de l’apprentissage pour les YML et les EML. Le fait de se rencontrer en personne et d’avoir la possibilité de parler de leur travail dans des forums publics cimente la dynamique de l’équipe et crée des liens solides au sein de leur communauté de pratique.

 

#NLNB22 : Discussions difficiles sur le travail normal et la naissance.

La conférence internationale NLNB22, qui s’est tenue à Aarhus, au Danemark, a accueilli des participants de 39 pays différents et s’est concentrée sur le thème « Des discussions passionnantes sur l’accouchement et la naissance normaux ».

Le thème de l’accouchement physiologique et de la naissance a été exploré dans le cadre de sessions principales et simultanées informatives et passionnées, portant sur des sujets tels que les soins respectueux et inclusifs, l’augmentation des taux de césarienne, la politique et les récits relatifs à l’accouchement à domicile, et la manière de créer des expériences et des résultats positifs en matière de naissance. En dehors des sessions formelles, les YML et EML ont eu l’occasion de nouer des contacts avec des professionnels du monde de la pratique sage-femme et de la santé maternelle, néonatale et infantile et au-delà, puisque la conférence a accueilli des invités de diverses disciplines médicales.

Le dernier jour de la conférence, l’YML Ashu Martha du Cameroun a été invitée à participer à une session de clôture aux côtés de la présidente de la conférence, Rikke Damkjær Maimburg, et des conférencières Kamilla Gerhard Nielson, Hannah Dahlen et Indie Kaur.

« Je voulais juste vous dire merci au nom des jeunes sages-femmes leaders », a déclaré Ashu Martha lors du panel. « C’est la première fois que je me retrouve dans un groupe aussi diversifié d’experts de la pratique sage-femme venus du monde entier, et c’est vraiment un plaisir. L’expérience que nous avons vécue ici, nous promettons de la propager partout où nous allons. »

 

Créer une communauté de pratique

Pendant la conférence, les YML et EML de l’ICM ont profité de leur première rencontre en face à face pour travailler ensemble au développement de leur propre communauté de pratique dans le cadre d’un atelier dirigé par les anciennes YML et les mentors Nayiga Harriet et Bartholomew Kamlewe.

La session a aidé les YML et EML à identifier leurs qualités de leadership respectives et à développer des systèmes d’équipe pour travailler ensemble et faire ressortir le meilleur de chacun. Grâce au développement de la communauté de pratique, le groupe a défini les rôles et les responsabilités de l’équipe, les activités potentielles dans le pays et les principes de leadership à respecter. Les qualités et principes de leadership qui ont émergé de la discussion sont le courage, l’empathie, l’humilité, la détermination et l’intention.

« L’atelier de la communauté de pratique a été une excellente occasion pour nous de nous rencontrer et de rencontrer le personnel de l’ICM en personne et de construire des liens professionnels solides », a déclaré Augustin Harushimana, YML de l’ICM au Burundi. « Nous avons pu discuter de nos défis respectifs concernant la pratique sage-femme dans nos pays, et cela nous a donné la force de continuer. »

 

Un atelier sur le plaidoyer au niveau national avec Geeta Lal de l’UNFPA

Geeta Lal, conseillère du programme de sages-femmes auprès de l’UNFPA, a pris du temps sur sa propre participation à la NLNB22 pour diriger une session exclusive avec les YML et EML sur le plaidoyer au niveau national.

Geeta a donné aux YML des conseils sur la manière de se mettre en relation avec les représentants de l’UNFPA dans leur pays et a examiné attentivement chaque question concernant le partenariat et le plaidoyer. Elle a exploré comment collecter et exploiter les données pour le plaidoyer, diverses études de cas dans la stratégie de plaidoyer de la pratique sage-femme, et comment les associations de sages-femmes devraient utiliser la documentation de leurs propres activités et progrès dans leur plaidoyer. Elle a également fourni des conseils sur le leadership des jeunes, en particulier sur l’engagement avec des collègues et des cadres plus âgés.

« Il faut faire preuve d’humilité et de respect afin de gagner le respect en tant que leader », a-t-elle déclaré.

L’YML  , a déclaré que l’atelier lui avait beaucoup appris sur le plaidoyer. « Il y a deux choses importantes qui devraient être prioritaires en tant que leader dans le domaine de la pratique sage-femme », a-t-elle déclaré, en racontant ce qu’elle a retenu de la session. « Une approche stratégique et une durabilité assurée ».

Hanifatur a déclaré que la session l’avait tellement inspirée qu’elle avait immédiatement prévu de documenter le besoin de soutien des sages-femmes en Indonésie dans un article de blog.

Merci à Geeta Lal et au partenaire de l’ICM, l’UNFPA, d’avoir transmis des connaissances et une expérience aussi importantes aux jeunes sages-femmes du programme YML.

 

 

Atelier sur l’innovation collaborative dans la formation des sages-femmes avec Laerdal Global Health

Lors du NLNB22, les YML et EML de l’ICM ont participé à un atelier de formation de sages-femmes en innovation collaborative dirigé par Laerdal Global Health, au cours duquel elles ont testé et donné leur avis sur MamaBirthie, le modèle de formation de Laerdal pour les assistants à la naissance.

Le meilleur ? Trois chanceuses YML ou EML ont pu emporter les MamaBirthies chez elles, dans leurs associations de sages-femmes. L’EML Agnes Mwafulirwa de Zambie a été l’un de ces heureux bénéficiaires.

« Le modèle MamaBirthie est un modèle très important à avoir car il peut être utilisé pour démontrer toutes les procédures dans presque toutes les étapes de l’accouchement », a déclaré Agnes. « Quand j’ai appris que j’avais gagné ce modèle, j’étais vraiment ravie, car je ne m’y attendais pas, mais je voulais vraiment ce modèle pour notre association en Zambie. »

Le modèle permettra aux sages-femmes de pratiquer des manœuvres et des compétences telles que l’examen vaginal ou abdominal, les accouchements normaux, les accouchements assistés par ventouse, la dystocie des épaules et la présentation par le siège, et d’entraîner les étudiants à reconnaître les complications potentielles, à réagir de manière appropriée et à assurer la sécurité des soins aux patients.

Merci à Anna af Ugglas et à Laerdal Global Health d’avoir partagé ce précieux tutoriel avec nos YML à Aarhus et de leur avoir donné l’occasion de le partager avec leurs propres associations dans leur pays.

En savoir plus sur MamaBirthie : https://laerdal.com/fr/products/simulation-training/obstetrics-paediatrics/mamabirthie/

 

Une célébration longtemps attendue de la résilience et de l’unité

Depuis le début du programme 2021-23, les YML et EML de l’ICM ont travaillé ensemble à distance – de l’Indonésie à la Zambie – et ont fait un travail extraordinaire pour créer des liens et une communauté à distance. Lors de la NLNB22, ces efforts pour établir des relations ont culminé dans une démonstration enthousiaste de solidarité et d’amitié par la danse.

La danse de Jerusalema a permis d’unir le monde pendant la pandémie de COVID-19, le titre gospel rythmé offrant « un moment de répit au-delà des frontières et des barrières linguistiques » et inspirant un défi de danse viral en ligne. Les YML de l’ICM ont apporté cette chorégraphie énergique à la conférence NLNB22, partageant leurs talents de danseurs et leur joie de vivre avec les participants à la conférence lors du dîner de réception. La danse des jeunes leaders a inspiré et ému les participants à la conférence avec un message global d’espoir, de résilience et d’unité pour la communauté mondiale des sages-femmes.

Un grand merci à Rikke Damkjær Maimburg, au comité directeur de la Conférence internationale de recherche sur l’accouchement normal et les naissances, aux organisateurs de l’événement, à Johnson and Johnson et à nos chers partenaires pour avoir offert une expérience aussi fructueuse et mémorable aux jeunes leaders sages-femmes de l’ICM.

L’ICM reste déterminée à faire en sorte que les YML aient l’occasion d’observer le leadership de la pratique sage-femme, les débats et les discussions sur une scène mondiale et de rencontrer les principaux bailleurs de fonds et partenaires impliqués dans la santé reproductive sexuelle, maternelle, néonatale et adolescente.

En savoir plus sur le programme YML

PARTAGEZ CET ARTICLE SUR LES RESEAUX SOCIAUX

English Español

Abonnez-vous à notre newsletter pour les dernières nouvelles.

Souscrire!