La mise en œuvre du cadre des services de sages-femmes (MSF) porte ses fruits en Zambie

  • »
  • »
  • La mise en œuvre du cadre des services de sages-femmes (MSF) porte ses fruits en Zambie
La mise en œuvre du cadre des services de sages-femmes (MSF) porte ses fruits en Zambie

La mise en œuvre du cadre des services de sages-femmes (MSF) porte ses fruits en Zambie

Le mois dernier, la ministre zambienne de la Santé, Sylvia T. Masebo, a souligné son engagement à garantir aux femmes l’accès à des sages-femmes bien formées et bien réglementées dans le cadre du plan stratégique national de santé (NHS) 2022-26 récemment lancé par le pays. L’ICM a eu le plaisir de célébrer l’annonce aux côtés des sages-femmes et des femmes zambiennes. Cette réussite fait suite à des années de collaboration entre l’ICM et son association membre, la Midwives' Association of Zambia (MAZ), dans le cadre de la mise en œuvre du cadre des services de sage-femme de l’ICM. 

Le plan du système national de santé zambien a été lancé en février au centre de conférence de Mulungushi. Son objectif principal s’est révélé être la mise en place d’une couverture sanitaire universelle localisée et de services de santé abordables. Deux grandes orientations stratégiques ont été soulignées dans le cadre du plan du NHS et la lutte contre les taux élevés de mortalité maternelle et néonatale fait partie de ces deux orientations. La santé sexuelle, reproductive, maternelle, néonatale, infantile et adolescente est devenue la priorité absolue dans le cadre de la première orientation stratégique du plan. 

L’ICM et la MAZ ont collaboré à l’organisation d’ateliers et de formations qui ont créé des capacités en Zambie grâce au transfert de connaissances et au développement de « champions du MSF », dont le rôle est d’orienter les gouvernements provinciaux et nationaux vers les priorités du MSF et d’aider les fonctionnaires à les intégrer. Dans le cadre de la deuxième orientation stratégique du nouveau plan NHS, le ministère zambien de la Santé s’est engagé à donner aux champions du MSF un siège au sein des groupes de travail techniques du ministère de la Santé. Les champions du MSF s’appuieront sur ces nouveaux postes pour défendre les priorités du MSF et veiller à ce que le système de santé en Zambie soit repensé pour s’adapter à l’approche centrée sur les femmes. Les femmes enceintes seront donc suivies par des sages-femmes motivées et un leadership réactif dans les centres de santé, les hôpitaux, les districts, les provinces et au niveau national. 

« Alors que nous passons à la phase de mise en œuvre du MSF, qui consiste à mettre en place des centres de soins dirigés par des sages-femmes, nous espérons que le projet réussira et se poursuivra afin de réduire la mortalité maternelle de 52 % », a déclaré Victoria Bweupe, championne du MSF. 

Les services dirigés par des sages-femmes sont conçus pour répondre aux principes directeurs suivants : 

  1. Promouvoir les droits de toutes les femmes à des soins professionnels de sage-femme ; 
  2. Assurer la continuité des soins depuis l’adolescence jusqu’aux soins des premières semaines de la vie du nouveau-né ; 
  3. Assurer la continuité des soins, du domicile à l’hôpital tertiaire ; 
  4. S’inscrire dans la durée au sein du système de santé. 

Le cadre des services de sages-femmes est une approche systémique qui permet de développer et de renforcer les services de santé sexuelle et reproductive, maternelle, néonatale et infantile (SRMNH) à l’échelle nationale. Il s’agit d’une approche progressive, fondée sur des données probantes, qui soutient un modèle de soins dirigé par des sages-femmes et qui fournit des services efficaces, performants et souhaitables, centrés sur les femmes. 

En savoir plus sur le cadre de référence des services de sages-femmes : Film MSF 2017 

PARTAGEZ CET ARTICLE SUR LES RESEAUX SOCIAUX

English Español

Abonnez-vous à notre newsletter pour les dernières nouvelles.

Souscrire!